FORUM

GENERATION ÉGALITE - MEXICO

Pour plus d’informations, questions ou clarifications, veuillez écrire à: contacto@forogeneracionigualdad.mx

<We_can_help/>

What are you looking for?

Forum sur l'égalité des générations : CDMX

Le Forum Génération Égalité de Mexico envisage une série de réunions qui aborderont les obstacles structurels et systémiques qui empêchent la réalisation d’une véritable égalité entre les sexes et examineront les moyens de garantir l’exercice des droits fondamentaux des femmes et des filles au niveau mondial.

Ce Forum offre une occasion historique de promouvoir la pleine mise en œuvre du Programme d’action de Beijing dans le cadre de la commémoration de son 25e anniversaire, en plus de s’aligner sur la politique étrangère féministe que le gouvernement mexicain promeut.

De plus amples informations pour l’inscription des participants seront bientôt disponibles sur ce site Web, ainsi que des détails supplémentaires sur l’événement.

Forum sur l'égalité des générations : CDMX

Le Forum Génération Égalité de Mexico envisage une série de réunions qui aborderont les obstacles structurels et systémiques qui empêchent la réalisation d’une véritable égalité entre les sexes et examineront les moyens de garantir l’exercice des droits fondamentaux des femmes et des filles au niveau mondial.

Ce Forum offre une occasion historique de promouvoir la pleine mise en œuvre du Programme d’action de Beijing dans le cadre de la commémoration de son 25e anniversaire, en plus de s’aligner sur la politique étrangère féministe que le gouvernement mexicain promeut.

De plus amples informations pour l’inscription des participants seront bientôt disponibles sur ce site Web, ainsi que des détails supplémentaires sur l’événement.

contexte

LE CONTEXTE

LE CONTEXTE

Le Forum Génération Égalité fait partie du processus d’évaluation de la mise en œuvre de Beijing+25, où se déroulent les événements suivants :
Le Forum Génération Égalité fait partie du processus d’évaluation de la mise en œuvre de Beijing+25, où se déroulent les événements suivants :
chronologie

CHRONOLOGIE

CHRONOLOGIE

L’avant-Beijing

1975

Le Mexique a accueilli la première Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes du 19 juin au 2 juillet 1975 1 tenue dans le contexte de l’Année internationale de la femme et marquant le début de la Décennie des Nations Unies pour la femmes et des conférences de suivi associées pour évaluer les progrès accomplis dans l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes et la promotion de l’égalité.

La Conférence a été convoquée par l’Assemblée générale et demandée par la Commission de la condition de la femme, avec 133 gouvernements participant tandis que 6 000 représentants des ONG assistaient à un forum parallèle, la Tribune de l’Année internationale de la femme. La conférence a défini un Plan d’action mondial pour la mise en œuvre des objectifs de l’Année internationale de la femme, comprenant un ensemble de lignes directrices en faveur de la promotion de la femme jusqu’en 1985.

Trois objectifs principaux ont été identifiés :

  • Égalité des sexes et élimination de la discrimination sexuelle
  • Participation des femmes au développement
  • Une plus grande contribution des femmes dans les efforts de paix mondiale

Il s’agissait là de la première conférence internationale organisée par les Nations Unies qui se concentrait exclusivement sur les problèmes des femmes et elle a marqué un tournant dans les directives politiques. Dès lors, les femmes ont été considérées comme faisant partie du processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques, plutôt que comme de simples bénéficiaires de l’aide.

1995

La quatrième Conférence mondiale sur les femmes, tenue à Beijing en 1995, a marqué un tournant important pour le programme mondial pour l’égalité des sexes. La Déclaration et le Programme d’action de Beijing, adoptés à l’unanimité par 189 pays, forment un programme pour l’autonomisation des femmes considéré comme le principal document de politique mondiale en matière d’égalité des sexes. La Déclaration et le Programme d’action de Beijing fixent des objectifs et des actions stratégiques pour la promotion de la femme et la réalisation de l’égalité des sexes, dans 12 domaines de préoccupation:

La conférence de Beijing s’est appuyée sur les accords politiques conclus lors des trois précédentes conférences mondiales sur les femmes et a consolidé cinq décennies d’avancées juridiques destinés à assurer l’égalité des femmes et des hommes en droit et en pratique. Plus de 6 000 délégués gouvernementaux ont participé aux négociations, aux côtés de plus de 4 000 représentants accrédités d’ONG. Un forum des ONG s’est tenu simultanément à Huairou, près de Beijing, et a rassemblé quelque 30 000 participants.

L’après-Beijing

2015

Cette année-là, le 2 août plus précisément, les gouvernements se sont unis pour promouvoir un programme ambitieux qui contient 17 nouveaux objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles qui visent à éradiquer la pauvreté, à lutter contre les inégalités et à promouvoir la prospérité, tout en protégeant l’environnement d’ici 2030. L’un d’eux, l’ODD 5, vise à atteindre l’égalité des sexes et à autonomiser toutes les femmes et les jeunes filles. Cet objectif comprend l’élimination de toute forme de discrimination, de violence et de pratiques néfastes à l’égard des femmes et des jeunes filles, ainsi que l’assurance de leur participation pleine et directe à la vie économique, politique et universitaire de leurs communautés. Le Programme 2030 intègre également l’égalité des sexes dans tous ses objectifs afin de relever les défis en tenant compte des contributions et des impacts sur les filles et les femmes.

2020

Lors de la table ronde de Beijing+25, qui célèbre le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, une évaluation a été menée avec la participation des États membres, des organisations de la société civile et des jeunes du monde entier pour analyser les progrès, les défis, les échecs et les priorités en matière d’égalité des sexes. Dans ce cadre, le Forum Génération Égalité, la CSW64 et l’Assemblée générale des Nations Unies s’inscrivent dans la voie des actions stratégiques qui font suite au Programme d’action de Beijing et qui ont été adaptées en raison du contexte d’urgence sanitaire actuel.

L’avant-Beijing

1975

Le Mexique a accueilli la première Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes du 19 juin au 2 juillet 1975 1 tenue dans le contexte de l’Année internationale de la femme et marquant le début de la Décennie des Nations Unies pour la femmes et des conférences de suivi associées pour évaluer les progrès accomplis dans l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes et la promotion de l’égalité.

La Conférence a été convoquée par l’Assemblée générale et demandée par la Commission de la condition de la femme, avec 133 gouvernements participant tandis que 6 000 représentants des ONG assistaient à un forum parallèle, la Tribune de l’Année internationale de la femme. La conférence a défini un Plan d’action mondial pour la mise en œuvre des objectifs de l’Année internationale de la femme, comprenant un ensemble de lignes directrices en faveur de la promotion de la femme jusqu’en 1985.

Trois objectifs principaux ont été identifiés :

  • Égalité des sexes et élimination de la discrimination sexuelle
  • Participation des femmes au développement
  • Une plus grande contribution des femmes dans les efforts de paix mondiale

Il s’agissait là de la première conférence internationale organisée par les Nations Unies qui se concentrait exclusivement sur les problèmes des femmes et elle a marqué un tournant dans les directives politiques. Dès lors, les femmes ont été considérées comme faisant partie du processus d’élaboration et de mise en œuvre des politiques, plutôt que comme de simples bénéficiaires de l’aide.

1995

La quatrième Conférence mondiale sur les femmes, tenue à Beijing en 1995, a marqué un tournant important pour le programme mondial pour l’égalité des sexes. La Déclaration et le Programme d’action de Beijing, adoptés à l’unanimité par 189 pays, forment un programme pour l’autonomisation des femmes considéré comme le principal document de politique mondiale en matière d’égalité des sexes. La Déclaration et le Programme d’action de Beijing fixent des objectifs et des actions stratégiques pour la promotion de la femme et la réalisation de l’égalité des sexes, dans 12 domaines de préoccupation:

La conférence de Beijing s’est appuyée sur les accords politiques conclus lors des trois précédentes conférences mondiales sur les femmes et a consolidé cinq décennies d’avancées juridiques destinés à assurer l’égalité des femmes et des hommes en droit et en pratique. Plus de 6 000 délégués gouvernementaux ont participé aux négociations, aux côtés de plus de 4 000 représentants accrédités d’ONG. Un forum des ONG s’est tenu simultanément à Huairou, près de Beijing, et a rassemblé quelque 30 000 participants.

L’après-Beijing

2015

Cette année-là, le 2 août plus précisément, les gouvernements se sont unis pour promouvoir un programme ambitieux qui contient 17 nouveaux objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles qui visent à éradiquer la pauvreté, à lutter contre les inégalités et à promouvoir la prospérité, tout en protégeant l’environnement d’ici 2030. L’un d’eux, l’ODD 5, vise à atteindre l’égalité des sexes et à autonomiser toutes les femmes et les jeunes filles. Cet objectif comprend l’élimination de toute forme de discrimination, de violence et de pratiques néfastes à l’égard des femmes et des jeunes filles, ainsi que l’assurance de leur participation pleine et directe à la vie économique, politique et universitaire de leurs communautés. Le Programme 2030 intègre également l’égalité des sexes dans tous ses objectifs afin de relever les défis en tenant compte des contributions et des impacts sur les filles et les femmes.

2020

Lors de la table ronde de Beijing+25, qui célèbre le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, une évaluation a été menée avec la participation des États membres, des organisations de la société civile et des jeunes du monde entier pour analyser les progrès, les défis, les échecs et les priorités en matière d’égalité des sexes. Dans ce cadre, le Forum Génération Égalité, la CSW64 et l’Assemblée générale des Nations Unies s’inscrivent dans la voie des actions stratégiques qui font suite au Programme d’action de Beijing et qui ont été adaptées en raison du contexte d’urgence sanitaire actuel.

résultats

RÉSULTATS DU FORUM

RÉSULTATS DU FORUM

Le Forum Génération Égalité s’ouvre à Mexico par un rassemblement mondial transgénérationnel et intersectionnel pour l’égalité des sexes, organisé par ONU Femmes et coprésidée par les gouvernements du Mexique et de la France, et au sein duquel la société civile jouera un rôle essentiel.

Des personnes du monde entier, pour la plupart issues d’organisations et de mouvements féministes, se réuniront pour célébrer le pouvoir de l’activisme, de la solidarité féministe et du rôle primordial des jeunes pour parvenir à une transformation radicale et pour développer des stratégies conjointes pour l’égalité des sexes.

Cet événement a trois objectifs spécifiques :

  • Conception d’une feuille de route pour Coalitions d’ Action.
  • Développement d’une stratégie féministe mondiale pour proposer et promouvoir des changements accélérés vers l’égalité des sexes au cours des années à venir.
  • Établissement d’une alliance de pays champions afin de promouvoir le Programme pour l’égalité des sexes dans les forums multilatéraux.

Le Forum Génération Égalité de Mexico envisage une série de réunions qui aborderont les obstacles structurels et systémiques qui empêchent la réalisation d’une véritable égalité entre les sexes et qui garantiront l’exercice des droits fondamentaux des femmes et des filles au niveau mondial.

La commémoration de cet événement constitue une occasion historique de promouvoir la pleine mise en œuvre du Programme d’action de Beijing dans le cadre de la commémoration de son 25e anniversaire, en plus de s’aligner sur la politique étrangère féministe que le gouvernement mexicain promeut.

De plus amples informations pour l’inscription des participants seront bientôt disponibles sur ce site Web, ainsi que des détails supplémentaires sur l’événement.

Le Forum Génération Égalité s’ouvre à Mexico par un rassemblement mondial transgénérationnel et intersectionnel pour l’égalité des sexes, organisé par ONU Femmes et coprésidée par les gouvernements du Mexique et de la France, et au sein duquel la société civile jouera un rôle essentiel.

Des personnes du monde entier, pour la plupart issues d’organisations et de mouvements féministes, se réuniront pour célébrer le pouvoir de l’activisme, de la solidarité féministe et du rôle primordial des jeunes pour parvenir à une transformation radicale et pour développer des stratégies conjointes pour l’égalité des sexes.

Cet événement a trois objectifs spécifiques :

  • Conception d’une feuille de route pour Coalitions d’ Action.
  • Développement d’une stratégie féministe mondiale pour proposer et promouvoir des changements accélérés vers l’égalité des sexes au cours des années à venir.
  • Établissement d’une alliance de pays champions afin de promouvoir le Programme pour l’égalité des sexes dans les forums multilatéraux.

Le Forum Génération Égalité de Mexico envisage une série de réunions qui aborderont les obstacles structurels et systémiques qui empêchent la réalisation d’une véritable égalité entre les sexes et qui garantiront l’exercice des droits fondamentaux des femmes et des filles au niveau mondial.

La commémoration de cet événement constitue une occasion historique de promouvoir la pleine mise en œuvre du Programme d’action de Beijing dans le cadre de la commémoration de son 25e anniversaire, en plus de s’aligner sur la politique étrangère féministe que le gouvernement mexicain promeut.

De plus amples informations pour l’inscription des participants seront bientôt disponibles sur ce site Web, ainsi que des détails supplémentaires sur l’événement.

comité

COMITÉ DIRECTEUR MODIAL

COMITÉ DIRECTEUR MODIAL

Le Forum Génération Égalité est un rassemblement organisé par ONU Femmes et coprésidé par les gouvernements du Mexique et de la France, et au sein duquel la société civile jouera un rôle essentiel. Le comité directeur, chargé de prendre des décisions sur la planification, l’ordre du jour et la mise en œuvre du Forum et ses résultats, est représenté par chacun de ces quatre partenaires clés. Deux membres du Groupe consultatif de la société civile font partie du comité directeur, et le comité directeur multipartite soutient le groupe de directeur dans la mise en œuvre du Forum. Visitez les pages de ces comités pour plus d’informations.

Le Forum Génération Égalité est un rassemblement organisé par ONU Femmes et coprésidé par les gouvernements du Mexique et de la France, et au sein duquel la société civile jouera un rôle essentiel. Le comité directeur, chargé de prendre des décisions sur la planification, l’ordre du jour et la mise en œuvre du Forum et ses résultats, est représenté par chacun de ces quatre partenaires clés. Deux membres du Groupe consultatif de la société civile font partie du comité directeur, et le comité directeur multipartite soutient le groupe de directeur dans la mise en œuvre du Forum. Visitez les pages de ces comités pour plus d’informations.

Sur cette page des photographies de:
Andy Richter, Dzilam Méndez, Ariel Silva, Joe Saade, Ryan Brown.